vitalik Buterin ETH et l'effondrement

Publié dernièrement par tech Crunch il y a deux jours, l’article intitulé « L’effondrement de l’ETH est inévitable » a provoqué un tollé dans la communauté d’Ethereum.

L’auteur de l’article est Jérémy Rubin, il faut donc ne pas oublier qu’il est l’un des conseillers de Stellar. Il déclare : « la crypto-monnaies native du réseau Ethereum, finira par perdre de sa valeur et frappera zéro. »

Voici une prédiction. L’ETH, et non le réseau Ethereum lui-même ira jusqu’à zéro

a dit Rubin, soulignant que si les applications décentralisées (dApps) et les jetons ERC20 peuvent fonctionner sur le protocole Ethereum sans utiliser l’ETH pour couvrir les coûts du Gas, alors il n’y a aucune valeur pour l’ETH.

Dans son article, Rubin explique l’effondrement de l’ETH par “abstraction économique”, un terme utilisé pour décrire le paiement de frais de contrat intelligents (Gas) ou de transactions par un jeton natif du contrat (basé sur les normes ERC-20), au lieu de l’ETH. Rubin soutient que le fait d’autoriser le paiement des droits de gas en jeton ERC-20 rendrait l’ETH superflue, ce qui aboutirait à son effondrement.

Le cas que Rubin tente de faire est résumé dans ces points clés :

● Gas n’est pas tenu d’exécuter un contrat sur la Blockchain Ethereum.
● Ethereum n’est même pas nécessaire comme récompense minière ” Nous sommes en mesure d’inciter les mineurs à effectuer des transactions minières sans payer de frais à ETH “.
● Conclusion : les applications construites sur Ethereum (la blockchain) n’ont pas vraiment besoin de l’ETH (le jeton).

Vitalik Buterin n’a pas tardé à réagir sur Reddit. Acceptant partiellement le point de vue de Rubin, Vitalik déclare :

Dans Ethereum tel qu’il existe actuellement, c’est absolument vrai, et en fait, si Ethereum ne changeait pas, tous les arguments de l’auteur (à l’exception de la partie sur la preuve de l’enjeu, qui ne s’appliquerait même pas à Ethereum tel qu’il est aujourd’hui) seraient correctes. Cependant, la communauté envisage fortement deux propositions, qui ont toutes deux la propriété de consacrer la nécessité de payer l’ETH au niveau du protocole, et en outre l’ETH est brûlé, il n’y a donc aucun moyen de le retirer de facto de la boucle en accélérant la boucle du moyen d’échange.

Une solution en cours d’élaboration ?

Le projet intitulé « Position paper on resource pricing » auquel Buterin fait référence sur Reddit permettrai d’éliminer la nécessité pour les producteurs de blocs d’accepter des jetons plutôt que des ETH. L’amélioration des ressources créeront un environnement très inefficace pour les mineurs s’ils décident de na pas accepter l’ETH pour le Gas, mais un jeton ERC20. Cela inciterait la grande majorité des mineurs à accepter l’ETH comme principale monnaie.

Dans l’ensemble, la réclamation repose sur l’hypothèse que le réseau Ethereum ne mettra pas en œuvre une exigence stricte en matière de Gas dans un contrat intelligent Ethereum à l’avenir.

Une seconde et demandons-nous, quel projet technologique existerait encore aujourd’hui, si la première version était la version finale ?

Ethereum est loin d’entrée dans la catégorie de projet « fini ». Ethereum Foundation évaluent constamment les points à améliorer et font régulièrement des propositions afin de mettre en œuvre ces changements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

2 + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.