Bitcoin rallye - pixabay
Ça a été un début d’année difficile. Non seulement le marché de la cryptomonnaie est en baisse de 50% depuis le début de l’année, mais les autorités fiscales du monde entier examinent de près les investisseurs de cryptomonnaie.

En 2015, seulement 802 personnes auraient déclaré leurs revenus de placement de cryptomonnaie à l’IRS (américain). Si nous considérons cela comme une approximation pour le reste du monde, il est clair que les investisseurs crypto n’ont pas totalement été honnêtes sur leurs déclarations. Conscients que les revenus de la cryptomonnaie doivent être taxés comme des devises numériques car ils sont, dans une certaine mesure, “seulement” un code informatique.

Comment la répression fiscale américaine a pesé sur les prix crypto

Thomas Lee, responsable de la recherche chez Fundstrat Global Advisors, a déclaré dans un entretien avec CNBC qu’il estimait que les ménages américains devaient probablement 25 milliards de dollars d’impôts pour leurs avoirs en cryptomonnaie en 2017, ce qui explique que le marché a sous-performer en 2018.

En outre, il s’attend à ce que les échanges d’actifs numériques aient été contraints de vendre des titres de cryptomonnaie pour payer leurs taxes.

Dans un article intitulé «Cryptoassets: Flow & Reflexivity» , Chris Burniske, ancien analyste et auteur de buy-side de cryptomonnaie, s’intéresse à la «Crypto Tax Crisis of 2018» en collaboration avec Jonathan Cheesman de Distributed Global. Il suggère que nous assistons actuellement à

la période la plus concentrée de sorties de capitaux nettes que l’écosystème des actifs crypto a connu dans sa courte vie.

Non seulement les Américains déclarent leurs impôts à la mi-avril, mais le Japon, l’un des plus grands centres commerciaux de Bitcoin, vient d’avoir sa journée d’imposition le 15 mars. Par conséquent, Burniske estime donc que les taxes crypto ont joué un rôle majeur dans le marché baissier de ce début d’année.

Cela étant dit, Burniske estime que «la vente de taxes concentrées est probablement sur le point d’être achevée».

De plus, en raison de ce que Burniske appelle « l ‘amplificateur fiat », qui est une mesure du montant d’un dollar investi ou retiré en crypto se rapporte aux mouvements de prix crypto, une fois que les taxes crypto seront payées, nous pourrions voir le marché des actifs crypto se redresser à nouveau.

C’est ce que croit Tom Lee de Fundstrat. Il a déclaré à CNBC:

En fin de compte, nous nous attendons à ce que bitcoin trouve sa place après le 17 avril, jour des impôts.

Comment la saison des impôts affecte les rendements des actions américaines

Le raisonnement qui sous-tend les prédictions voulant que le marché recommence à se redresser après la fin de la période des impôts n’est pas entièrement infondé, étant donné qu’un effet similaire peut être observé sur le marché boursier américain. C’est un phénomène largement répandu selon lequel le marché boursier devrait baisser au cours des deux premières semaines d’avril et rebondir après le 15 avril, en particulier dans des secteurs spécifiques.

La société d’analyse de données de marché Kensho a constaté que depuis 2000, l’indice boursier S&P500 diminue en moyenne de 0,2% entre le 1er avril et le 14 avril. Inversement, après le jour des impôts, le S&P augmente de 1,7% en moyenne.

Selon les données compilées par Kensho, les secteurs qui présentent les mouvements les plus notables pendant la saison fiscale sont la technologie, l’énergie, l’industrie et les finances.

Où ira le marché de la cryptomonnaie?

Avec le syndic de faillite de Mt.Gox toujours en possession de plus de 165.000 bitcoins ( BTC ) et le montant équivalent de Bitcoin Cash (BCH) qui devront encore être vendus et l’incertitude entourant la réglementation mondiale de la cryptomonnaie qui sera discutée lors de la prochaine réunion du G20 en juillet, même les «HODLlers» les plus acharnés semblent prudents sur l’environnement actuel du marché.

En outre, si l’on examine les tendances de recherche de Google, la demande pour des mots-clés tels que “comment acheter des cryptomonnaies” ou “acheter du bitcoin” a considérablement diminués depuis le début de l’année. Cela suggère que l’intérêt pour les actifs crypto pourrait diminuer.

Le nombre de fonds spéculatifs qui sont lancés pour investir spécifiquement dans les actifs cryptographiques est toujours en hausse. De plus en plus de banques privées, de maisons de courtage et de gestionnaires de patrimoine proposent des produits d’investissement dont le bitcoin. Cela devrait contribuer à créer de nouvelles entrées d’argent des investisseurs institutionnels.

La possibilité d’un bitcoin ETF est de retour sur la table ainsi que le potentiel pour de nouveaux produits financiers bitcoin réglementés. Ceci pourrait pousser le marché à des sommets encore jamais vus au second semestre de 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

6 + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.