Le 20 février, Vermonter Katherine Purcell a marqué l’histoire : elle a vendu sa propre maison sans se déplacer grâce à la blockchain. Et oui, nombre de personnes vendent leurs maisons chaque année. Mais la vente était fondamentalement différente sans intermédiaire: Grâce à la traçabilité des transactions qu’offre la blockchain.

Transaction immobilière sur la Blockchain Ethereum

En 2017, la ville de South Burlington a accepté de commencer à enregistrer des transactions immobilières sur la blockchain Ethereum. Dans le cadre d’un programme pilote avec Propy, une plate-forme immobilière développée par une start-up basée à San Francisco. L’idée derrière Propy est de permettre à quiconque d’acheter ou de vendre de l’immobilier, n’importe où, complètement en ligne. La blockchain de Propy enregistre chaque étape de la transaction, dès l’intérêt pour une propriété jusqu’à la signature d’accords en passant par des transferts de titres.

Cela rend le processus plus sûr que les ventes effectuées par des méthodes traditionnelles. Une personne ne pourra pas dire qu’elle n’a pas reçu de paiement ou n’a jamais signé de documents. De plus, les documents ne pourront pas être piratés. Il y a un enregistrement immuable de chaque action sur un registre pratiquement impossible à pirater.

Porgramme Pilote Propy

Comme Donna Kinville, Greffière de la ville de South Burlington, a déclaré à Government Technology en février, que le programme pilote comprend quatre niveaux, l’intégration du système de Propy augmentant à chaque niveau. La vente tombe vraisemblablement sous le niveau un, dans lequel le processus de la ville reste inchangé. La seule différence est que le titre papier envoyé à la ville incluait l’emplacement du transfert de titre dans la blockchain de Propy. Si le projet atteint le niveau quatre, Propy remplacera complètement le logiciel que South Burlington utilise actuellement pour gérer les registres fonciers.

Quant à la vente elle-même, sur le plan logistique, elle n’était pas très différente des autres. C’était l’une des toutes premières utilisations de blockchain approuvées par le gouvernement pour un service public.

“Cette première transaction facilite beaucoup le processus pour les 49 autres Etats”, a déclaré une source de Propy à Zero Hedge, un blog financier qui a publié des captures d’écran de la vente. “En fait, l’Arizona et le Colorado sont les prochains.”

Un tournant…

En définitive, cette transaction unique pourrait marquer un tournant dans l’utilisation de la blockchain par les administrations publiques. D’autres pourraient choisir d’essayer Propy, et les startups de blockchain axées sur les industries au-delà de l’immobilier. Ils auront une meilleure chance de convaincre les fonctionnaires de prendre une avance sur la technologie.

Cette année 2018 nous réserve des surprises !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

4 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.