europe-bitcoin-table-ronde-commission-europeenne-26-02
pixabay

Une table ronde a eu lieu le 26 février à la Commission Européenne sur le bitcoin. Cette réunion a été organisée afin de définir un prochain plan d’action visant les FinTech ainsi que la position de l’union européenne au sujet du bitcoin.

La Commission européenne n’est pas prête à proposer une régulation du marché de la cryptomonnaie. Malgré de nombreuses pressions en Allemagne et en France ainsi que la récente affirmation d’Europol selon laquelle plus de 4 milliards d’euros sont blanchis en Europe en utilisant ce biais.

Les cryptomonnaies ne sont pas à l’ordre du jour

D’après Europa, la position du conseil à l’égard des cryptomonnaies et des opérations de financements (crowdfundings) n’est pas le sujet prioritaire mis à l’ordre du jour. Le conseil européen préfère ainsi se concentrer sur un renforcement de la supervision ainsi que les échanges de crypto.

La Commission européenne a appelé à une approche plus mesurée :

Nous devrions penser et analyser les risques afin de savoir ce qui devrait être réglementé.

Le marché est actuellement de 365 milliards d’euros (451M$), Carstens affirme que ces cryptomonnaies sont en grande partie détenue par des investisseurs asiatiques, et concernent donc l’Europe de manière plus limitée.

 

La Commission Européenne définit son futur plan d’action

Le mois prochain, la Commission européenne publiera son plan d’action à l’échelle européenne en matière de financement des FinTech. Elle définira probablement une feuille de route pour la délivrance de licences. Elle vise principalement les startups financées par des opérations de crowdfundings.

La Commission Européenne ne cherche pas à entraver la croissance des industries blockchain en Europe. Mais au contraire, elle vise à renforcer l’industrie tout en contribuant et en limitant les fraudes pour pouvoir assurer de meilleures pratiques à l’avenir. Afin de garder une certaine compétitivité l’Europe doit adopter cette innovation qu’est la blockchain.

La Commission souhaite faciliter le fonctionnement des sociétés de financement qui utilisent comme type de financement: le crowdfunding. Contrairement aux États-Unis et à une grande partie de l’Asie, l’Europe entrave d’une manière ou d’une autre au développement. La croissance Européenne vis-à-vis des autres continents est inférieur.

 

Des avis partagés au sein de la commission Européenne.

Au sein de l’europe ils ne partagent pas tous le même avis sur le sujet. Au début du mois de février, les autorités européennes ont émis un avertissement concernant les monnaies virtuelles comme étant des produits hautement spéculatifs, non réglementés et qui présentent de nombreux risques. Ils ne convient donc pas de les utiliser pour réaliser des placements ou tous autres types d’investissements .

D’après Reuters Agustin Carstens, homme politique et économiste, patron de la Banque des règlements Internationaux (BRI), il analyse le Bitcoin:

“une bulle, un montage de Ponzi et un désastre pour l’environnement.”

Une question qui en amène une autre…

Notre système financier actuel n’est-il pas un désastre pour notre environnement  ?

Le ministre des Finances Bruno Le Maire et le ministre des Finances allemand  Peter Altmaier ont récemment signé une lettre aux ministres des finances du G20. Dans cette lettre est expliquée que les monnaies virtuelles sont non seulement risquées pour les investisseurs mais menacent également notre stabilité financière.

Europol estime que les cryptomonnaies sont problématiques. Ils affirment que 3 à 4 milliards d’euros sont blanchis en utilisant les monnaies virtuelles.

L’Union Européenne nous avertit de son implication à réglementer les cryptomonnaies. Cette politique va t-elle être abordée lors du G20 ou même appliquée avant la fin d’année ?

Notre conclusion

Ainsi pour conclure cette table ronde établie son plan d’action pour que l’Europe soit compétitive et innovante. Mais elle est également nécessaire afin que chaque investisseur et consommateur soit assujetti à une juridiction prédéfinie et réglementée. La commission va ainsi déterminer si une action est éssentielle au niveau de l’Union Européenne.

Les cinq principales cryptomonnaies dont bien entendu le Bitcoin, représentent actuellement un total de 216 milliards d’euros de capitalisations cumulés.

top-5-crypto-market-cap-27-02
top-5-crypto-market-cap-27-02

Si tu souhaites avoir une analyse particulière sur une cryptomonnaie laisses nous un commentaire et nous réaliserons une analyse l’après-midi. Sinon tu as toutes nos analyses ici.

Merci pour Votre lecture ! #le bitcoin #lachainecrypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.