Alors que la France a une position relativement différente, le Portugal exonère d’impôts les gains issu des Crypto-monnaies. D’un point de vue juridique les crypto-monnaies ne peuvent pas être considérées comme de l’argent.

Avec la croissance exceptionnelle du Bitcoin et des altcoins dans le monde, la réglementation et le cadre juridique sont des priorités pour les gouvernements. Afin de lutter contre le blanchiment d’argent, des mesures administratives et fiscales sont imposées aux citoyens de certains pays. A l’approche du G20 qui aura lieu en Argentine, cela nous permettra d’y voir beaucoup plus claire sur les mesures qui seront prises ainsi que le statut du bitcoin et des altcoins.

Le Portugal adopte une politique plus souple qu’en France. Une information publiée par l’administration fiscale permet de clarifier le traitement d’un point de vue fiscal le traitement des bénéfices obtenu avec les crypto-monnaies. Comme en France, au portugal, il existe deux catégories: BIC ou BNC afin d’identifier si c’est une activité commerciale ou non. Si cela correspond effectivement à une activité non commerciale, l’administration fiscale reconnait que ce bénéfice n’est pas taxable. Par contre si cela correspond à une activité commerciale il sera assujetti à un impôt.

Cette réglementation et le statut des cryptos peuvent changer à tout moment !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.