EOS et Tron quittent la norme ERC20 pour le lancement de leurs “MainNet”. Les entreprises et les partenaires ont soutenu leur décision. Il est alors probable que cela pourrait devenir un problème pour Ethereum.

ERC20 est la norme utilisée pour les contrats intelligents sur la Blockchain Ethereum pour la mise en œuvre des jetons. ERC signifie “Ethereum Request for Comment” et 20 est le numéro attribué à cette demande particulière.

Le réseau permet aux développeurs de prédire comment les jetons qui sont nouveaux sur le marché se comporteront. Il fixe également des règles pour les mineurs.

Quelle est l’humeur de la communauté face à cette migration ?

Le lancement des deux mainnet a déjà été annoncé et mis en place. Mais certains passionnés de crypto dont les utilisateurs d’Ethereum ne sont pas très optimistes à ce sujet. Ils prédisent que cela va faire chuter la valeur de ses autres altcoins.

Cependant, certains utilisateurs de Tron et d’EOS ne sont pas très contents non plus et ont exprimé des doutes sur l’effet de l’émigration sur la valeur de la pièce.

EOS est devenu la cinquième plus importante crypto-monnaies par capitalisation boursière et Tron est passé à la dixième place.

marketcap top 10 – crypto-monnaie

La première cryptomonnaie à migrer est EOS qui est prévu le 2 juin. Tron commencera plus tard le 21 juin. Les deux projets sont basés actuellement sur les contrats intelligents ERC20 d’Ethereum. La migration laissera ainsi cette technologie derrière elle.

Les migrations peuvent-elles mettre à mal Ethereum ?

La migration est une grande histoire car elle possède deux pièces de monnaie qui figurent dans le top dix.

Vu que ces deux pièces quittent l’écosystème d’Ethereum, leurs utilisateurs et leurs ressources se déplaceront également, ce n’est pas une bonne nouvelle pour Ethereum.

D’ailleurs, Justin Sun a parlé d’éloigner les 100ène de millions d’utilisateurs Dapp d’Ethereum vers le réseau principal de Tron. Ce qui pourrait être très mauvais pour Ethereum.

Mais comment va-t-il procéder ?

Pour la prochaine migration de TRON, la société lancera une VM « Machine virtuelle » le 25 mai. Selon une publication de Justin Sun, le TRON VM utilisera un adaptateur qui permettra la compatibilité avec la machine virtuelle ETH. Tron Vm est une étape nécessaire et doit fournir des conditions favorables à la migration.

Au grand regret de Ethereum, Tron s’est bien débrouillé après l’annonce. Il a recueilli du soutien, de nouveaux partenariats et une croissance énorme. Si Tron peut réellement déplacer ses utilisateurs 100M Dapp d’Ethereum, il pourrait devenir la plus grande crypto-monnaie du monde.

L’équipe espère une installation sans heurts et sans problème des nouveaux réseaux et des tokenization avec un support étendu de partout. Les échanges ont clairement indiqué qu’ils se chargeront du transfert de jetons et s’assureront que les utilisateurs n’auront à faire face à aucun inconvénient pendant ou après la migration. Toutes les transactions et les transferts seront effectués automatiquement par les échanges avec l’équipe de Tron.

Voir la liste des échanges qui supportent la migration.

En conclusion, bien qu’il soit très clair qu’EOS est encore loin de l’Ethereum, les utilisateurs de Tron pourraient en faire le plus grand concurrent d’Ethereum. Il continue de croître et de se développer rapidement à travers le monde.

Cela étant dit, Ethereum reste le numéro deux de toutes les crypto-monnaies, alors ils sauront probablement comment réagir notamment avec Casper, plasma et le sharding.

Une fois que Ethereum se sera entièrement déplacé vers un modèle Proof of Stake via Casper FFG, ce ne seront plus des mineurs mais des stakers ETH qui valideront des blocs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

17 + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.