Mobi IOTA VeChain - Pixabay

Chaque entreprise est destinée à sauter à un moment donné dans le train en marche. La révolution de la Blockchain ne fait que commencée.

Le groupe Mobi souhaite révolutionner l’expérience automobile grâce à la Blockchain.

Et ceux même si vous ne conduisez pas. Ils espèrent par ce biais de créer des normes qui permettent des paiements sécurisés, de la voiture autonome aux frais de congestion en passant par le covoiturage.

Frais de congestion …

Oui, les frais de congestion automobile se traduisent par des embouteillages et donc un temps de transport qui s’allonge avec une heure d’arrivée incertaine.

L’annonce a été faite le mardi 1er mai 2018 lors du « Futur Blockchain Summit » à Dubaï. Renault, Ford, Général Motors et BMW ont lancé l’initiative MOBI (Mobility Open Blockchain Initiative). Le nouveau consortium n’aurait pu être lancé sans les géants suivants : Bosch, IBM, Accenture et Hyperledger.

Le groupe ne travaille pas uniquement avec des géants de l’automobile. Ils travaillent également avec des :

  • Fournisseurs de transports publics / péages
  • Entreprises technologiques
  • Des académies
  • Start-up innovantes
  • Organismes de régulation
  • Des entreprises liées à la technologie Blockchain

MOBI sera basé sur le même principe que le projet testé par IBM. Le Consortium a pour but de fournir l’opportunité d’effectuer des paiements et de transférer des données entre véhicules. Et globalement il souhaite développer tout cet écosystème de mobilité numérique afin de rendre le transport automobile plus sûr, plus abordable et plus largement accessibles.

Projet IBM et ZF

Effectivement, ils ont déjà été impliqués dans la mise en œuvre de la technologie dans le secteur automobile. En 2017 ils ont testé un « portefeuille crypto voiture ». Avec ce nouveau consortium, ils ont une possibilité beaucoup plus intéressante pour le développement de projets encore plus extravagants.

Mais qui est ZF ?

Pour faire court pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une importante entreprise située en Allemagne. Il est le principal équipementier automobile au monde.

MOBI prévoit de réinvestir les bénéfices pour améliorer la sécurité routière

Le consortium MOBI devient le dernier projet à coordonner le processus de transfert d’informations entre les voitures, offrant la technologie blockchain comme base.

La voiture est déjà un élément important pour les grands projets de géants tels que Apple, Google et Amazon. MOBI veut offrir un nouvel instrument décentralisé. Le consortium prévoit d’utiliser les avantages d’un projet de blockchain pour améliorer le système de sécurité routière.

IOTA collabore avec MOBI

MOBI est dirigée par Chris Ballinger. Il a notamment travaillé en tant que directeur financier et responsable des services de mobilité au “Toyota Research Institute“.

Le 2 mai à Berlin, d’après une récente annonce l’IOTA a rejoint le consortium MOBI.

L’objectif principal: la création d’un écosystème de mobilité totalement décentralisé.

La technologie blockchain sera le principal moteur pour enregistrer en toute sécurité plusieurs paramètres.

  • Numéro d’identification des véhicules
  • Les historiques de collision
  • Créer une certaine forme de transparence dans les chaînes d’approvisionnement, les chaînes de montage et les concessionnaires

Les cofondateurs de l’IOTA ont déclaré :

Alors que le monde commence à reconnaître l’énorme potentiel de la technologie Blockchain, il est essentiel d’établir les fonctionnalités clés d’un écosystème évolutif basé sur les principes de l’open source, de la collaboration et de l’innovation permanente qui favorise l’adoption de technologies à grande échelle.

Enfin pour conclure, ce consortium semble être prometteur étant donnés les grands acteurs qui collaborent. Attendons de voir l’impact du développement de ce projet dans l’industrie de l’automobile.
/
Volume 24H | Low 24H | High 24H | Last Market

Le document officiel: pdf

La première station IOTA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

deux × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.