applications malveillantes google play et apple store - pixabay

Plus il y a de plateformes crypto, plus il y a de vols d’identité. Le géant Google connaît de nombreux cas malveillants. Un grand nombre d’applications placées sur Google Store sont des arnaques.

Le chercheur Lukas Stafanko a trouvé, à la suite d’une enquête sur l’environnement en ligne, une série de fausses applications cryptographiques populaires conçues à partir des applications originales. L’une d’elles est MyEtherWallet. Son principal objectif était de voler votre clé privée et de drainer des fonds de votre compte.

Heureusement, alors que cette application était disponible pendant 4 jours, aucun des utilisateurs n’est tombé dans le réseau du développeur.

De nombreuses situations ont été rencontrées dans le passé. Des logiciels malveillants ont pu prendre le contrôle des données de Google et infecter le système. Pour 2018, c’est déjà le troisième cas de malveillance d’applications cryptographiques. En janvier 2018, le même MyEthereWallet a été supprimé par Google, suivi plus tard d’une fausse application Poloniex.

Google et MyEtherWallet

Malheureusement, en janvier 2018, environ 500 utilisateurs ont téléchargé l’application MyEtherWallet jusqu’à ce qu’elle soit supprimée par l’équipe Google. Les analystes estiment que l’application a pu atteindre un nombre élevé d’utilisateurs. Elle a été disponible pendant 7 jours, par rapport au dernier cas.

Un autre chercheur, Troy Mursch a remarqué que Google n’a pas créé une politique qui empêche et neutralise les applications malveillantes avant qu’elles ne créent un environnement pour les situations désagréables. Il a mentionné sur Twitter que:

“la gestion lente des abus ne fournit que plus d’incitation à la publication d’applications comme celle-ci “.

Cette année, Apple fait face au même problème. Une application « calendrier » qui avait intégré des opérations de cryptomonnaie a été publiée sur l’App Store, considérant que la politique de la plateforme ne supporte pas de telles applications.

Selon la recherche de l’entreprise de cybersécurité RiskIQ, 661 applications cryptomonnaie non autorisées et malveillantes ont été ajoutées à environ 20 magasins, tels que Play Store et App Store.

Pour lutter contre ces cas malveillants, Google a introduit en 2017 une fonction de sécurité sur son Play Store, qui garantit avec certitude que les applications téléchargées sont sécurisées. Cependant, suite à la recherche de Stefanko, nous pouvons dire que le système ne fonctionne pas correctement. Nous gardons espoir que Google prendra des mesures plus strictes vis-à-vis des applications malveillantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

9 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.