Le ministre des Finances, Mr Bruno le Maire a exprimé ouvertement son amour pour les cryptos et la Blockchain. Il souhaite mener la révolution Blockchain en Europe.

Cette nouvelle position a été annoncée après une rencontre avec Alex Stachtchenko de Blockchain Partner.

Ce qui est le plus remarquable de cette nouvelle révélation est qu’il y a peu de temps le discours de notre ministre des finances était totalement à l’opposé.

Voir la Vidéo 

D’après Bitcoin.fr, et des représentants de Blockchain Partner, notre ministre de l’économie et des Finances à déclarer son soutien total concernant cette nouvelle industrie. Plusieurs thèmes ont été évoqué dont la fiscalité, les ICO et la comptabilité.

Pour vous résumer, concernant la fiscalité, Mr Bruno le Maire souhaite approfondir ces réflexions en matière de compétitivité, dans le but d’établir des mesures pertinentes et efficaces. Par ce biais, il souhaite que les investisseurs puissent se projeter à long terme.

La nécessité de professionnaliser le secteur des ICO est un point évoqué. Dans le but de garantir une certaine sécurité aux investisseurs.

Au sujet de la comptabilité, Mr Bruno le Maire a demandé à l’ANC de réfléchir au sujet et de prendre une position d’ici les prochains mois. L’équipe de Blockchain Partner a notamment évoqué la création d’un statut particulier pour les professionnels du secteur tel que les plateformes d’échanges et les dépositaires. Aucun engagement de sa part sur ce dernier point, restant ouvert à ce sujet.

Toute la communauté française liées à la Blockchain et aux crypto-monnaies se réjouit d’une telle prise de position. Cela va permettre à la France de prendre sa place dans la course avec un soutien total de la part de notre ministre. Nous attendons un développement important de cet écosystème en France.

Le Parlement Européen

Mercredi, les membres du Parlement européen ont adopté une résolution concernant la technologie Blockchain. Beaucoup de détails et de perspectives intéressantes ont été évoqué. Ce qui va réjouir les adeptes des cryptos et de la blockchain.

Plusieurs mouvements sont intervenus il y a quelques jours pour un appel à l’adoption rapide de la réglementation qui régira l’industrie.

L’adoption de la résolution ouvrira la porte à des lois qui régiront l’industrie jusque-là largement non réglementée.

Pendant le processus de vote, la résolution a reçu le soutien de 52 membres, avec 1 contre et 6 abstentions. 56 étaient en faveur des crypto-monnaies tandis que 3 ont voté contre. D’un point de vue réglementaire, le législateur a suggéré une approche équilibrée et favorable à l’innovation.

Voir Vidéo

Le Conseil européen vient d’approuver une directive qui affecterait le secteur de la crypto-monnaie en Europe. Cette directive concerne la réduction de l’anonymat des utilisateurs et des transactions ainsi que les risques liés à cet écosystème. Par ce biais il tente de mettre à jour la législation relative à la lutte contre le blanchiment d’argent ainsi que le traitement des risques liés aux monnaies virtuelles pour les investisseurs. Cette décision fait suite à un accord avec le parlement européen qui remonte à décembre 2017. En avril, les députés ont également voté pour soutenir l’accord qui soumet les crypto-monnaies à une réglementation beaucoup plus stricte. Des effets négatifs sont à prévoir sur l’ensemble des monnaies concernées telles que Monero, ZCash…

Deuxièmement, la loi oblige les plateformes d’échanges ainsi que les dépositaires de portefeuilles de signaler toute transaction suspecte.

Ceci fait suite aux attentats terroristes de 2016 en Europe, le principal objectif concerne le renforcement des règles de l’UE afin d’empêcher le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Maintenant les unités nationales de renseignement sont autorisées à accéder aux informations. Afin de relier les adresses de crypto-monnaie à leurs propriétaires. Il est nécessaire aujourd’hui d’établir de nouvelles règles qui répondent à la nécessité de garantir et d’accroître la sécurité en Europe.

 

La France va t-elle devenir le leader de cette industrie en Europe selon-vous ?

Plus: La France en tête de la révolution Blockchain ?Vote du parlement européen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

14 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.