L’une des plateformes les plus importantes de crypto-monnaie au Japon a stoppé tous ses retraits au milieu des rumeurs d’un piratage. Ripple d’une valeur de 123 millions de dollars a été retiré de son porte-monnaie le vendredi 26 janvier avec un retrait de 500 millions de NEM.

Le président de la fondation altcoin Lon Wong a tweeté alors… “Il est regrettable que coincheck ait été piraté. Mais nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider.”

Après la nouvelle, le prix du NEM a fortement baissé, le laissant en baisse de 19% au cours des dernières 24 heures.

Notons que la Société CoinCheck n’est pas enregistrée auprès de la Financial Services Authority du Japon. Alors que certains confrères comme Quoine ou BitFlyer sont bien inscrits.

Nous attendons d’avoir plus de détails, cela risque d’être le plus gros hack de l’histoire des crypto-monnaies après MtGox.

Le dernier tweet de l’entreprise:

On peut observer que Coincheck sur ces dernières 24h, réalise plus de 600 Millions de dollars de transactions. Sur le site CoinmarketCap, nous avons pu nous apercevoir que le site est fermé automatiquement, les données sont bloquées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

5 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.