BTG : double attaque - pixabay

Un mineur malintentionné a efficacement fait une double attaque sur le réseau Bitcoin Gold, faisant de BTG une nouvelle crypto-monnaie à succomber à une attaque réseau.

BTG a été soumis à l’une des attaques de crypto les plus dommageables au cours du dernier mois.

L’annonce a été faite par Edward Iskra, directeur de la communication de la plateforme le 18 mai. Il a ensuite expliqué qu’un mineur ayant des intentions illégales a tenté d’extraire les fonds détenus par l’échange crypto.

Le mineur a réussi à prendre le contrôle de 51% du hashpower total du réseau. Il a ainsi eu un contrôle temporaire de la blockchain. Gagner autant de hashpower est extrêmement coûteux, même sur un réseau plus petit, et il peut être monétisé en tandem avec une double attaque.

L’attaquant, après avoir obtenu le contrôle du réseau, a commencé à déposer BTG aux échanges cryptographiques tout en ayant l’intention d’envoyer ces mêmes pièces à un portefeuille sous son contrôle. Généralement, la blockchain résoudrait ceci en incluant seulement la première transaction dans le bloc, mais l’attaquant a réussi à inverser les transactions car ils contrôlaient majoritairement le réseau.

Selon les rapports, depuis le 16 mai, le mineur a envoyé plus de 388.200 BTG à une adresse personnelle. Gardant à l’esprit qu’il s’agissait d’une double attaque, les chercheurs de l’attaque ont supposé que le mineur aurait volé plus de 15 millions d’euros en crypto-monnaie.

Source: BTG explorer

 

Les données de blockchain indiquent que l’attaquant a inversé les transactions de 22 blocs, ce qui permet aux développeurs de conseiller d’augmenter les exigences de confirmation à 50 blocs. Attention cependant aucune barrière est mise en place qui pourrait empêcher l’attaquant de reprendre ses opérations.

 

/
Volume 24H | Low 24H | High 24H | Last Market

 

Oui, la Blockchain peut être piratée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

3 + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.