La blockchain peut stocker plus qu’un enregistrement de transactions Bitcoin, elle peut également y stocker des fichiers.

En 2015, Interpol a averti que :

La conception de la blockchain signifie qu’il est possible que des logiciels malveillants soient injectés et hébergés de façon permanente, sans aucune méthode actuellement disponible pour effacer ces données.

Des chercheurs de l’université allemande RWTH Aachen ont étudié les données non liées aux transactions au sein de la blockchain et ont découvert 1.600 fichiers, dont 274 classés comme «images sexuelles» et une suspectés d’être de la pornographie enfantine, ainsi que 2 autres fichiers contenant une liste de liens vers des sites de pornographie juvénile sur le darknet.

Voici pourquoi cela compte:

Cela pourrait-il rendre la Blockchain illégale ?

Il est également important de se rappeler, il n’y a aucun moyen de supprimer ces fichiers, les données sur la blockchain sont impossibles à effacer et par conséquent indestructible.

“Notre analyse montre que certains contenus, par exemple, la pornographie illégale, peuvent rendre la simple possession d’une blockchain illégale. Bien que les décisions de justice n’existent pas encore, les textes législatifs de pays tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les États-Unis suggèrent qu’un contenu illégal tel que peut rendre la blockchain illégale pour tous les utilisateurs » , disent les chercheurs.

Vous pouvez lire leurs résultats complets ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

17 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.