Les Airdrops peuvent être un bon moyen d’entrer dans le monde des cryptomonnaie gratuitement, mais ont encore besoin de sensibilisation.

De plus en plus d’ICO tentent de séduire une communauté grâce à des Airdrops. C’est une distribution de jetons, garantissant qu’une large communauté a au moins une participation lorsqu’il s’agit de soutenir un projet en phase initiale.

Curieusement, les Airdrops sont des termes de plus en plus recherchés, alors que les recherches pour le mot clé “bitcoin” ont chuté jusqu’à 80%. Pourtant, tous les Airdrops ne sont pas tous identiques.

Cinq points essentiels à considérer avant de participer à un Airdrop :

Les Airdrop révolus :

Bien qu’il serait intéressant de recevoir gratuitement quelques-uns des nouveaux jetons, la vérité est que les Airdrops sont passés depuis longtemps. Que ce soit OmiseGo, Stellar, BAT, Golem, ces derniers voient parfois des fausses annonces d’airdrop. Habituellement, ce sont des tentatives pour voler des clés privées d’un portefeuille. Donc, si vous voyez une invitation pour un jeton déjà largement échangé, vérifiez au mieux avec les médias sociaux officiels liés au projet.

La confidentialité et votre vie privée :

Certains Airdrops nécessitent le partage d’informations d’identité ainsi que l’adresse de votre portefeuille. En théorie, l’adresse est toujours liée à une personne. L’envoi et la réception à partir de cette adresse entachent également d’autres adresses. La petite récompense d’un Airdrop peut avoir des risques bien plus élevés en cours de route.

Méfiez-vous des dépenses de GAZ:

Parfois, un Airdrop n’est pas gratuit. Certains contrats intelligents sont mis en place pour extraire du gaz pour le projet, et peuvent en fait vous coûter cher en Ethereum. En général, si un projet nécessite un coût élevé de GAZ, considérez le projet comme un drapeau rouge. Demander des dons, c’est aussi un drapeau rouge.

Le temps perdu :

Considérez le temps perdu : Pour certains Airdrops, les pièces de monnaie n’arrivent jamais. Ou, ils sont un gage qui n’a aucune valeur et aucun moyen de négociation. Alors que dans le passé les Airdrops ont donné de précieux atouts, aujourd’hui, certains projets ne se donnent même plus la peine d’envoyer les jetons. Remplir tous les formulaires, peut donc être une perte de temps. Pour certains projets, le programme de référence est également faux, ce qui fait perdre du temps.

Envisagez une sécurité renforcée :

Ne fournissez jamais de clés privées. Et si un dépôt aérien demande à être téléchargé, mieux vaut le laisser passer. Les Airdrops sont idéals pour les tentatives d’hameçonnage, il est donc préférable de se tenir à l’écart. Certains projets ont uniquement pour objectif de vous voler des informations d’identification. En général, la communauté crypto a été consciente du fait qu’il y a trop d’escroqueries.

Si vous voulez vraiment avoir une chance d’obtenir un largage de jetons gratuits, pensez aux grands projets légitimes et à ceux qui sont aussi soutenus par de grands échanges. Les Airdrops nécessitent généralement de posséder de l’Ethereum, ou un autre actif d’un réseau tel que NEO. Dans ce cas, il est beaucoup plus sûr de détenir les actifs.

Toujours revérifier les références d’un projet et les vraies dates de largage, il y a des imitateurs tout autour. Chaque jour, des projets anciens et nouveaux sont copiés.

Retrouve toutes nos analyses ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

onze − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.